Problème sur batterie Phantom 4

Les batteries de Phantom 4 bloquent sur deux leds qui clignottent, impossible de les éteindre.

Il semblerait, que, depuis la dernière mise à jour du drone Phantom 4, certaines batteries se mettent en défaut.

Pas de panique, France-drone va vous expliquer comment faire avec une procédure simple qui vous permettra de retrouver le bon fonctionnement des batteries de votre drone.

La procédure de réinitialisation de votre batterie de phantom 4 se fait en 3 étapes

  1. Cliquez sur le bouton rond et restez appuyer pendant au moins 30 secondes.
  2. Ensuite, glisser la batterie dans le drone tout en restant appuyer.
  3.  Et pour finir allumez la radiocommande avec l’application DJI GO ouverte.

Si la procédure ne fonctionne pas dès la première fois, n’hésitez pas à la refaire plusieurs fois.

A priori, ça devrait fonctionner, si ce n’est pas le cas vous pouvez nous laisser un message, nous essaierons de vous trouver une autre solution. Nous constatons que ces problèmes se manifestent surtout pendant les grands froids de ces derniers jours.

En tous les cas, c’est à la base un problème de conception, donc si vous avez le problème qui se reproduit à plusieurs reprises, renvoyez les à votre revendeur en lui demandant de les remplacer. Les batteries sont trop stratégiques pour avoir des problèmes en vol!

 

 

 

 

Le Bebop 2 de chez Parrot, la meilleure référence du marché à moins de 500€

C’est une question plutôt posé par les particuliers, mais en tant que professionnel, avoir une machine peu coûteuse  permet parfois de sauver des missions. Les crashs sont rares, mais on est pas à l’abri d’un problème au décollage, ou à l’atterrissage.

La plupart des demandes que nous avons sont de savoir s’il y a des drones achetables à moins de 100 ou 200 euros.

Je sors donc de la discussion les « jouets », c’est à dire les drones qui n’ont pas de GPS. Ces drones ne sont que des quadricopters qui ne méritent pas l’appellation drone dans la mesure ou sans pilote, ils ne peuvent pas vraiment travailler.

Donc pour travailler avec un drone de secours, il faut au moins que le drone soit stabilisé, et que la caméra soit de bonne qualité.

Alors à moins de 500€, le réflexe Phantom, de chez DJI, même dans sa version plus simple, ne s’applique pas. Tout compris, c’est un drone, même pour la version 3, qui coute un peu moins de 600€.

C’est donc pour nous le bebop 2 de chez Parrot qui présente les meilleures avantages. Autonomie de 25 minutes, guidé par GPS et Gyroscope, ce sont les premières qualités attendues pour un drone.  Le capteur ultrason permettra également de stabiliser le drone en intérieur.

Il présente d’ailleurs un véritable avantage par rapport aux phantoms qui ne sont pas tous équipés de ce système.

Bref, si nous trouvons que la qualité du Bebop 2 est inférieur sur la vidéo pour des mouvements de type transversal, c’est tout de même de la bonne qualité. Enregistrement en 1980X1080 p, avec le stabilisateur de la caméra, on est bien loin du premier parrot.

C’est donc un drone pratique qui peut rendre service que les professionnels ont tendance à mettre de côté.

C’est pourtant le choix de pix4D puisque l’application Pix4D capture propose même un accès direct au drone qu’il connait, repère et utilise donc pour de la photogrammétrie.

Voilà pour notre choix. Les puristes diront que ce n’est pas un S900 couplé à un GH4, mais la question est de savoir si le meilleur du drone est systématiquement nécessaire;)