Blog

Le CES 2019 annonce un nouveau projet de Drone Taxi, pour UBER

Il est un VTOL, plus qu’un drone et est la version Drone que le Taxi UBER pourrait devenir. Un vrai taxi cette fois-ci. Les précédents projets étaient plus proches de véhicules autonomes personnels à une ou deux places. Cette fois ci, c’est un véritable « vaisseau spatial » qui se dessine avec 5 places et une capacité d’emport de 272 kg

Une prouesse encore en phase de test pour Bell Helicopter, qui annonce en partenaire UBER, un premier test de vol pour l’année prochaine.

Uber, déjà en 2017, faisait savoir que son avenir se dessinait dans les drones, et qu’il était « closer than you think » de voir le drone comme un nouveau moyen de transport.

Le vrai changement, c’est l’approche dans la conception. Il ne s’agit plus juste d’un drone de format hélicoptère, mais d’un drone capable de décoller à la verticale, puis de modifier l’orientation de ses propulseurs pour avancer à plus de 300 km/h. Ce double système permet de garder la vélocité du drone tout en ayant la puissance d’un avion de petit calibre : Dextérité, rapidité et proximité.

Mi-avion, mi-drone, mi-helicoptère, il semble que ce drone montre que l’avenir tourne autour des nouveaux modes de transports.

Dans tous les cas, les villes de Dallas et Dubaï sont déjà positionnées pour accueillir ces nouvelles machines.

C’est donc tout naturellement que l’autorité en charge de ce nouveau trafic, sera la NASA, du moins pour les Etats-Unis.