Blog

Parrot persiste et continue le drone malgré de mauvais indicateurs.

La grosse déception de l’Anafi fait l’unanimité chez les particuliers et les professionnels.

Parrot continue à vouloir s’imposer et continue à communiquer massivement sur ses drones. L’Anafi en premier lieu.

Nos tests l’analysent comme un drone moyen et en décalage totale avec le Phantom 4 pro de DJI ou son équivalent direct, le Mavic 2 pro.

Un matériel engagé au service des professionnels qui pour le même prix que l’Anafi, profite d’un bien meilleur objectif et de capteurs supplémentaires.

L’Anafi est pourtant sorti après, ce qui montre que la stratégie parrot de vouloir cibler les professionnels n’est pas aussi simple. Dans tous les cas, la stratégie du tout re-nouveau Patron est compliqué à analyser. Vouloir faire du professionnels avec des drones de particuliers n’est pas forcément la meilleure solution.

Un DJI plutôt efficace, qui prend le large pour le marché particulier comme pour le marché professionnel.

De son côté, DJI poursuit son petit bonhomme de chemin plutôt énorme;) La stratégie est en l’occurence clair : être l’Apple et continuer à être l’apple du Drone. Une stratégie qui se matérialise avec des gammes de produits bien pensés. En témoigne le phantom 4 Pro, un appareil parfait pour le particulier exigeant, et que tous les professionnels du drone ont dans leur coffre. Autant dire donc, que la place est prise et que le positionnement de DJI est aujourd’hui le positionnement gagnant.

Soyez le premier à publier un commentaire.