Blog

Quelle est la vitesse maximum du Mavic 3 ?

Le Mavic 3 pro est l’un des derniers nés de la gamme DJI. Un drone très assisté avec un qualité d’image particulièrement performante. C’est le drone idéal pour les professionnels de l’image : photographes ou entreprise de communication, c’est le drone à avoir sur son étagère.

Cependant, pour ceux qui utilisent le Mavic 3 pour de l’évènementiel, la vitesse maximum du drone est un vrai sujet !

Quelle est la vitesse maximum en vol pour le mavic 3?

La vitesse maximum du mavic 3 est de 57,6 km/h. Selon les specs détaillées par le constructeur évidement.

Dji précise la vitesse du mavic 3 en mètre par seconde en fonction des trois modes, qui agissent évidement sur la vitesse :

  • 5 m/s (mode C)
  • 15 m/s (mode N)
  • 19 m/s (mode S)

Ensuite, il faut considérer l’impact du vent et l’environnement dans lequel le drone évolue. Ces calculs de vitesse maximum pour le mavic 3 présenté par DJI sont réalisés sans vent et au dessus de la mer : les conditions de vol idéales.

Si vous avez besoin de cette information précise pour préparer un évènement, il faut prévoir 50 km/h pour être tranquille. Un peu comme les anciens drones de la marque qui approchaient les 60 km/h. Le Mavic 3 remplace largement le mavic 2 pro ou le phantom 4 pro. Ce dernier étant particulièrement stable par grand vent ou grande vitesse.

S’il vous manque de la vitesse pour suivre une course par exemple, vous rattraperez votre course en prenant de la hauteur. En filmant en 4K, un recadrage sera beaucoup plus utile que de voler bas. C’est aussi un bon moyen d’avoir un vol plus smooth et moins brutal.

Que faire si on a besoin de plus de vitesse?

La solution c’est le FPV. Les drones FPV sont une solution pour prendre de la vitesse et créé du spectacle. Mais ce n’est pas si facile de l’utiliser et ça exige une formation drone FPV de plusieurs jours pour la prise en main. Ensuite, il est nécessaire de faire beaucoup de simulateur!

Les drones sont nombreux et même DJI a sorti son propre appareil. Un appareil idéal pour prendre un peu de vitesse, mais loin derrière les modèles traditionnels. Ces derniers ont l’avantage d’embarquer des caméras de haute résolution style Gopro. Ces caméras gopro montent en qualité et restent indépendante du drone. Il faut donc de la mini-caméra, mais ensuite libre à vous de choisir le règlage pour monter au maximum de la qualité.

Attention à la règlementation sur les drones FPV. On ne peut voler que dans des zones réservées. Si vous souhaitez aller ailleurs, il faudra le déclarer et faire les déclarations de vol afférentes.

Dans tous les cas, la pratique du drone FPV vous demandera un gros travail de préparation et d’entrainement, et les bons pilotes sont rares !

 

Soyez le premier à publier un commentaire.